Faîtes un rachat de credits à votre mesure

Publié le 4 janvier 2011 à 10:00

Classé dans : Rachat de crédit

Dans la majorité des cas, on a recours au regroupement de crédits soit parce qu’on a fait trop d’emprunts soit parce qu’ils sont devenus trop lourds à rembourser en raison d’une réduction des revenus consécutive généralement à un accident de vie.

Pour ne pas se tromper à nouveau, c’est-à-dire de faire un prêt de restructuration à sa mesure, il convient de bien réfléchir à son plan de refinancement. Pour cela DEUX impératifs :

  • Déterminez vos capacités actuelles et prévisibles de remboursement : Combien pouvez-vous ou souhaitez-vous consacrer au remboursement de votre rachat de credit tout en faisant face à vos autres engagements (loyer, transport, eau, électricité, chauffage, téléphone …) et besoins (alimentation,santé, hygiène, bien-être, vêtements, loisirs
  • Organiser votre trésorerie (calendrier des entrées et sorties) afin que les mensualités de remboursement soient toujours disponibles à chaque fois au moment voulu.

credibilis

Un bon réaménagement de crédits, c’est celui qui permet de rembourser moins et jamais plus qu’on ne peut se le permettre ou qu’on l’a décidé.

Si les normes d’endettement actuelles sont de l’ordre de 40% des revenus disponibles (en moyenne annuelle), y inclus le loyer ou, sil ne s’agit pas d’un rachat de credit immobilier, la mensualité du prêt d’acquisition du logement, elles ne dispensent pas le candidat à une restructuration de calculer plus précisément ses capacités de remboursement en fonction de sa propre situation et de son évolution prévisible.

A propos de l’évolution prévisible de votre situation, il est sage d’envisager les grosses dépenses incontournables, comme le changement d’une voiture ou d’appareils ménagers vieillissants, le remplacement de la chaudière ou encore des travaux sur la toiture, qui doivent être exposées à court terme pour en inclure le coût dans le rachat de crédits consommation afin de ne pas se trouver ultérieurement dans une impasse financière et dans l’obligation de contracter à nouveau des crédits de courte durée, vous replongeant dans le malendettement avec même un risque de surendettement.

D'autres sites traitant du même sujet :

Laissez un commentaire