Le vrai coût d’un rachat de crédits avec interprets

Publié le 6 décembre 2010 à 19:00

Classé dans : Rachat de crédit

Le coût d’un rachat de crédit dépend, dans une faible mesure, des frais annexes mais surtout :

  • Du taux d’intérêt. C’est une lapalissade de dire qu’un rachat de prêts à 8% est plus cher qu’un rachat de pret à 3%. Toutefois, il y a taux et taux. Il existe des taux fixes et des taux variables (encore appelés taux indexés, adaptables,modulables ou révisables). Dans les deux cas, le taux de base ou nominal est toujours moins élevé que le taux effectif global (TEG) puisque ce dernier est composé du premier auquel est rajoutée l’incidence des frais annexes obligatoires.
  • De la durée d’amortissement. A taux identique, un regroupement de crédits long fera payer beaucoup plus d’intérêts qu’un rachat de crédits court, même si le montant de chaque mensualité diminue avec l’augmentation de la durée de remboursement.

rachat de prets au meilleur taux

En conséquence, pour comparer deux offres de rachat credits immobilier assorties du même type de taux d’intérêt (fixe ou variable) et portant sur une même durée, il faut prendre en compte le TAEG (taux annuel effectif global) qui tient compte des frais de dossier, coûts des éventuelles garanties du prêteur telles d’hypothèque ou cautionnement mutuel, commission d’intermédiation et assurances facultatives.

Si l’assurance emprunteur est réputée facultative, il faut alors ajouter la prime à la mensualité du prêt de restructuration pour obtenir le « taux réel » qui est parfaitement comparable d’une banque à l’autre pour peu qu’il soit exprimé de la même façon en taux actuariel ou en taux proportionnel.

Bien entendu, comme pour le réaménagement de crédit consommation, il faut comparer ce qui est comparable et les garanties des assurances emprunteur doivent être identiques, ainsi que le quotité et les personnes assurées. Ces primes, pour des contrats identiques, peuvent varier notablement d’une compagnie d’assurance à l’autre.

Ainsi les primes des contrats groupe des établissements de crédit sont généralement bien plus élevées que celles des contrats individuels faisant l’objet d’une délégation.

Rappelons que la loi Lagarde a donné aux emprunteurs, y compris pour le rachat de crédits, le choix de leur assureur.

Pour un rachat de crédit au meilleur taux, faites confiance à interprets.

D'autres sites traitant du même sujet :

Laissez un commentaire