Comment produire des produits d’origine animale plus responsables ?

Publié le 15 août 2019

Classé dans : Alimentaire

La société actuelle est traversée par des débats parfois houleux autour de la question du bien-être animal. De fait, une mouvance radicale adepte du véganisme tente d’alerter le grand public à coup de manifestations chocs et de vidéos aux contenus polémiques. Néanmoins, ceux-là ne représentent qu’une minorité.

En effet, une grande partie des citoyens considère qu’il est possible de répondre à la question des productions d’origine animale, sans pour autant verser dans l’extrémisme. De la même manière, les éleveurs et producteurs d’œufs, de viande ou encore de fromages font eux aussi de gros efforts pour améliorer les conditions de vie des bêtes, et proposer des produits de meilleure qualité.

valeurs-eleveurs

Des progrès réalisés dans l’élevage des porcs

En la matière, la filière porc consent des efforts réels et importants. En effet, de nombreux éleveurs ont décidé de se réunir et de proposer un label autour de l’adhésion à des valeurs partagées autour d’un élevage responsable.

Concrètement, cela consiste à mieux nourrir les porcs, en excluant de leurs rations les aliments à base d’OGM et en privilégiant un régime nutritionnel basé sur une diversité de 3 céréales. Ces projets de ferme prennent également le parti de diminuer l’empreinte environnementale des exploitations, de même que celui de faire en sorte que les bâtiments d’élevage s’insèrent au maximum dans l’harmonie du paysage.

Les importantes transformations à l’oeuvre dans le secteur des œufs

Le secteur avicole a probablement été celui le plus touché par le mécontentement citoyen. En effet, devant le tollé provoqué par des vidéos de poules en batterie, une majorité d’élevages a désormais transformé ses pratiques, en garantissant aux poules pondeuses un espace suffisant pour se développer, de même qu’une alimentation plus saine.

Ce pari sur la mise en oeuvre de pratiques d’élevage responsables et respectueuses des animaux semble porter ses fruits, car jamais les français n’ont acheté autant d’œufs issus de poules élevées en plein air.

D'autres sites traitant du même sujet :

Laissez un commentaire