Maître Maxime Taillanter spécialisé en droit du travail à Lyon

Publié le 5 janvier 2020

Classé dans : Droit

Vous cherchez un avocat spécialisé en droit du travail sur Lyon ? Faites appel à Maître Maxime Taillanter Avocat au barreau de Lyon qui défend les entrepreneurs et les salariés grâce à son expertise juridique en droit du travail.

Son expérience judiciaire lui permet de s’occuper d’affaires en droit commercial et en droit immobilier.

taillanter-avocat-lyon

Le droit du travail la spécialité du cabinet d’avocat TAILLANTER

Lors d’un conflit devant le Conseil des prud’hommes, il est indispensable d’être défendu par un avocat spécialisé en droit du travail. Le droit du travail est régi par le code du travail ainsi que les conventions collectives selon les secteurs.

En France, le licenciement est strictement encadré, néanmoins pour un salarié il est possible de contester un licenciement pour faute, insuffisance professionnelle ou pour raison économique.

Les litiges peuvent être en lien avec les conditions de travail (harcèlement moral et sexuel), le salaire (retard de paiement, non comptabilisation des heures supplémentaires…).

Dans certains cas, le travail est même dissimulé avec l’absence d’un contrat de travail et de paiement des cotisations URSSAF. L’intervention d’un avocat est nécessaire pour accompagner un salarié en difficulté.

Un avocat en droit du travail à Lyon aux côtés des entrepreneurs et des chef d’entreprise

Le droit du travail est une discipline complexe avec des changements de législation fréquentes. Même si les services de ressources humaines sont vigilents en la matière, il est fréquent que certaines obligations légales ne soient pas respectées.

Cette difficulté est accrue pour les chefs d’entreprises de TPE et PME. Le Conseil des prud’hommes peut trancher en cas de recours lors d’un licenciement abusif ou sans cause réelle et sérieuse.

Tout employeur doit mettre à disposition des conditions adaptées au poste de travail et respectueuses de sa santé. L’absence de représentants du personnel ou d’un CHSCT (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) est une faute de l’employeur.

Un avocat est donc nécessaire pour défendre les chefs d’entreprise. De plus, l’avocat peut avoir un rôle de conseil pour orienter vers la rupture conventionnelle qui est un licenciement à l’amiable, ce qui permet d’éviter le procès prud’homal et d’éviter pour le salarié la démission qui le pénalise en matière d’assurance chômage.

D'autres sites traitant du même sujet :

Laissez un commentaire