Faire assurer son prêt immobilier : une étape indispensable

Publié le 3 septembre 2019

Classé dans : Assurance

Si vous venez de faire l’acquisition d’un bien immobilier, alors vous venez de mettre en jeu une somme d’argent importante. Or, pour que votre banque vous accorde un prêt, il faut qu’elle puisse avoir des garanties parmi lesquels, on trouve une assurance pour son prêt immobilier.

Cela signifie qu’en cas de risque, incapacité, décès, invalidité, l’établissement bancaire ne pâtira pas d’un éventuel manquement de remboursement des mensualités.

Et pour souscrire à ce type d’assurance, vous avez désormais la possibilité de vous tourner vers la toile pour faire jouer la concurrence grâce à un comparateur accessible en ligne.

smartoctave

L’assurance d’un prêt immobilier : l’option sécurité

Si vous avez effectué un prêt auprès de votre banque, alors, elle vous a certainement proposé de passer par elle pour l’assurance de votre prêt immobilier. C’est une étape indispensable afin qu’elle puisse se prémunir contre d’éventuels risques : perte d’emploi, maladie ou décès.

Ainsi, elle est certaine de voir les mensualités du crédit honorées et sera couverte contre toute forme d’aléas. Or, il faut savoir qu’en dehors des établissements bancaires, il existe également certains organismes qui vous proposent des contrats très intéressants.

Et pour cela, rien de mieux que de se tourner vers la toile puisque désormais, le site https://www.smartoctave.fr vous propose d’avoir accès à un comparateur entièrement gratuit.

D’un simple clic, vous avez accès à un questionnaire complet pour accéder aux meilleures offres sur le marché. Ainsi, vous pourrez choisir le contrat qui vous convient le mieux et même, faire de sacrées économies à la clé.

Une garantie qui protège votre entourage et votre famille

Au-delà des considérations pécuniaires qui entourent l’assurance d’un prêt immobilier, il faut tout de même savoir qu’en cas de pépin, c’est une assurance qui prendra en charge les échéances restantes. Ainsi, vous prévoyez sur le long terme et vous évitez à vos proches de devoir assumer ce lourd fardeau.

D’ailleurs, en cas de décès, il faut savoir que cette dette ne sera pas inscrite auprès de vos héritiers. C’est donc un geste très important à adopter de manière à pouvoir protéger votre entourage.

En plus, il faut savoir que depuis la loi Hamon, rien ne vous empêche de changer d’assureur durant la première année. Vous aurez donc tout intérêt à vous tourner vers ce comparateur et à faire des simulations pour trouver la solution qui convient le mieux à vos besoins.

D'autres sites traitant du même sujet :

Laissez un commentaire