Craquez pour le week-end escapade dans l’Indre

Publié le 16 mars 2020

Classé dans : Voyages

L‘Indre, situé dans la région Centre-Val de Loire, dispose de nombreux atouts touristiques et culturels qui pourront vous faire prendre un grand bol d’air le temps d’un week-end. Partons à sa découverte.

domaineducoudreau

Un patrimoine culturel de premier choix

Vous pourrez y découvrir des petits bijoux du patrimoine comme l’Abbaye Notre-Dame de Fontgombault, le château d’Azay le Ferron, celui du Bouchet-en-Brenne ou de Naillac, l’église de Saint-Etienne de Paulnay et bien-entendu le majestueux viaduc du Blanc. Les amateurs de musées ne seront pas en reste et pourront découvrir les collections de ceux de Prissac et d’Henry-de-Monfreid.

Preuve de l’intérêt croissant des touristes pour cette région, le tourisme y a presque doublé durant les dix dernières années.

Le Parc naturel de la Brenne

Le Parc naturel régional de la Brenne s’étale sur presque un quart du département de l’Indre et attire toute l’année de nombreuses familles. Vous pourrez y découvrir de nombreux paysages avec des étangs, cours d’eau et autres plans d’eau qui proposent une flore et une faune riche et facilement observable.

De quoi susciter l’intérêt des tout-petits comme des naturalistes confirmés. En outre, le parc dispose de trois réserves naturelles : celle de Chérine, celle du Bois des Roches et enfin celle des terres et étangs de Brenne, Massé et Foucault.

Quelle solution d’hébergement choisir ?

Comme souvent dans ces régions, porter son choix sur un gîte ou une chambre d’hôtes est un très bon calcul qui permet une immersion complète tout en profitant, en plus du patrimoine et de la nature, du plaisir des rencontres avec les habitants de la région.

Ces derniers pourront vous donner les meilleurs conseils pour vos balades en pleine nature. Certains gîtes et chambres d’hôtes sont de plus des départs de randonnées à cheval ou à vélo et disposent de guides capables de vous faire découvrir l’Indre et toutes les particularités du parc naturel de la Brenne, de quoi joindre l’utile à l’agréable.

D'autres sites traitant du même sujet :

Laissez un commentaire